Le "trésor de St Pabu"

Le trésor de Mesnaot

Le 26 février 1889, des carriers, exploitant un bloc erratique dans la parcelle dite Méjou-Radennoc, près du village de Mesnaot en Saint-Pabu, découvrirent, à trente centimètres sous la surface du sol, une tuile qui protégeait les restes d'un coffret en bois contenant 61kg - soit de 10000 à 11000 pièces - de monnaies en très bon état de conservation allant de Valérien II (255-258) à Constance II (324-361).

Ce premier trésor fut recueilli dans sa totalité par le propriétaire du champ, M. le Gourvénec, maire de Saint-Pabu. La reprise des travaux amena la découverte, à quarante centimètres de l'enfouissement monétaire, d'un lot de trois vases d'argent qui furent quelque peu malmenés par les inventeurs, déçus de n'avoir exhumé cette fois que quelques morceaux de métal oxydé. Venu sur place quelques jours plus tard, l'archéologue Paul du Chatelier acheta pour son compte les trois récipients ainsi qu'une partie importante du trésor monétaire.

Le trésor de Saint-Pabu apparait également sur le blason de la commune